51ème Soirée publique : l’art-thérapie

Le 17 novembre 2017 à la salle municipale Le Beffroi, deux arts-thérapeutes, Mme Adeline Bouillet et Mme Marie-Rose Georgiou, ont présenté leur discipline dans le cadre de la 51ème soirée publique organisée par l’Association Pierre Clément Lorraine.

Technique de soins particulière, l’art-thérapie relève d’une démarche qui considère la personne dans sa globalité.

Basée sur le développement de l’estime de soi, aussi bien dans sa dimension affective qu’en la croyance en ses compétences, l’art-thérapie vise à faciliter les expériences positives à travers des projets artistiques adaptés à la personne.

« Ressentir quelque chose, c’est se sentir vivant »

L’art-thérapie a été ainsi dessiné comme un lieu de repos, qui permet de rendre supportable les tensions entre le dedans et le dehors, d’expression des émotions et d’échanges. Aussi, l’art-thérapeute agit en complémentarité des différents intervenants du soin pour maintenir, stimuler les capacités restantes du patient, mais aussi pour impulser un réel élan de vie par l’impression esthétique (le beau), l’expression esthétique (le bien) et le ressenti esthétique (le bon).

Par des expériences relatées et des œuvres exposées, les deux professionnelles ont illustré avec bienveillance, humour et tendresse cette boucle de renforcement positive conduisant à un certain épanouissement du patient.

Un temps d’échanges entre le public et les conférencières a clôt cette soirée emprunte de douceur, de lumière, de couleurs et de joie.

Laisser un commentaire